16.06.2018

Rythmes scolaires

Comme aurait pu le chanter Francis Cabrel « et ça continue encore et encore… ».

Le dossier des rythmes scolaires n’en finit pas de faire parler.

Le premier magistrat Jean-Luc Rivel dans un courrier adressé aux parents des élèves sallois rappelle plusieurs faits. Par courrier en date du 2 février, le maire a écrit au recteur d’académie pour déposer une demande de dérogation aux rythmes actuels en précisant le résultat des conseils d’écoles à savoir que l’école primaire souhaitait rester sur le semaine actuelle des 4,5 jours malgré la consultation organisée par l’école (60% des parents du primaire favorable au retour à la semaine à quatre jours), que l’école maternelle souhaitait revenir à la semaine à quatre jours (80% des parents favorables).

Après plusieurs échanges avec la direction académique qui campe sur sa décision de rester sur la semaine à 4,5 jours compte tenu de la position de l’école primaire, une demande de conciliation a été refusée.

Après avoir communiqué avec le député Péréa, Jean-Luc Rivel a saisi le 23 mai dernier le Ministre de l’éducation nationale de ce problème qui isole d’une part, la commune de Salles d’Aude au sein du territoire et qui d’autre part, bafoue la volonté de l’immense majorité des parents d’élèves, des enseignants de la maternelle et de la municipalité.

Sans réponse à ce jour, le premier magistrat et son conseil municipal franchissent une étape supplémentaire et organisent une réunion publique d’information le mardi 19 juin à 18h30 salle le « cube » (ex brico chemin de Rouch).