24.10.2017

Semaine de l'arbitrage, rencontre avec Fabien Claret

Avec Sébastien Boix, Fabien Claret est l’un des deux arbitres de l’EFSC. Ancien joueur, il est désormais pleinement reconverti dans cette nouvelle passion. Nous l’avons rencontré à l’occasion des 10emes journées nationales de l’arbitrage programmées du 20 au 30 octobre.

031.JPG

Fabien, quel est ton parcours rugbystique ?

J’ai d’abord pratiqué le football pendant plus de dix ans puis en 2010 j’ai arrêté pour me consacrer au rugby. J’ai débuté dans mon village à l'entente Conques Villemoustaussou, le club venant de créer une équipe junior. Plusieurs copains qui jouaient à l'US Carcassonne à ce moment là m'ont proposé de signer. Je les ai donc suivis. Les deux et trois premières années resteront les meilleures pour moi-même si malheureusement je n’ai remporté aucun titre pendant toutes ces années.

 

030.JPG

Comment es-tu venu à l’arbitrage ?

Mon parcours a surtout été ponctué de nombreuses blessures et opérations qui m’ont éloigné des terrains plusieurs fois. C’est à ce moment là que j’ai décidé de me mettre à l’arbitrage pour redécouvrir ce sport qui me passionne.

Cela fait maintenant quatre ans que j'ai débuté et j'apprécie vraiment le rôle qu'on occupe en tant qu’arbitre à la fois sur le terrain et en dehors. J’apprécie énormément les contacts que j'ai l'occasion de faire durant les déplacements.

026.JPG

Tu as une anecdote pour tes débuts ?

Le premier match que j'ai dirigé opposait une équipe de juniors, match durant lequel une bagarre générale avait eu lieu mais le match s'était finalement bien terminé. Un baptême du feu plutôt compliqué donc ...

 

Comment es-tu arrivé de Conques à Fleury-Salles-Coursan ?

J’habite Gruissan avec mon frère. Je faisais mes études à Narbonne à la fac de droit. Un de mes meilleurs amis avec qui je travaillais et jouais à la fac au rugby m'a proposé de signer à l’EFSC car il connaissait du monde. C’était il y a trois ans à peu près. Le club de Conques venait d’être dissous. J’ai demandé ma mutation et depuis je suis resté fidèle à l’EFSC. 

 036.JPG

 Comment vois-tu ton avenir sportif ?

A l’heure actuelle mon objectif est de passer le concours fédéral d'arbitrage pour valider le passe droit aux catégories plus élevées. Je souhaite également acquérir plus d'expérience par la même occasion. Si j’avais un vœu à faire, ce serait celui d’avoir la possibilité dans quelques années d’arbitrer au plus niveau.  

033.JPG

Les commentaires sont fermés.