02.04.2017

L'EFSC s'incline pour la der et perd la qualification

029.JPG

056.JPG

Bleu et Blanc 27

Fleury-Salles-Coursan 18

A Capestang. Stade municipal. Mi-temps : 17-6.

Arbitrage de M. El Bakouri (MP). 400 spectateurs environ.

Pour l’ABB : 4 essais Higon (9), Cabanes (26), Ambar (38), Terrisse (60) ; 1 pénalité (53), 2 transformations (38, 60) Vidal.

Pour l’EFSC : 2 essais Méliz (71), Gras (80) ; 1 drop Angelvy (12) ; 1 pénalité (2), 1 transformation (71) F.Soures.

Fleury-Salles-Coursan : Verheyden, Guillon, Laurent, Rodriguez, Bergé, Ricard, J.Vandycke (cap), Demilly, Gras (m), Angelvy (o), Auret, Agraz, Méliz, Roca, F.Soures ; Boyer, Minana, Escanez, Barriac, Guillaumet, F.Jerez, Delage.

 

022.JPG

Venu à Capestang pour tenter d’arracher une qualification miraculeuse, Fleury-Salles-Coursan a déjoué et termine la saison par une défaite 27-18 et surtout sur une prestation décevante. Les Audois ont toutefois des éléments à décharge. Dès le coup d’envoi l’EFSC occupe le terrain adverse et l’arrière F.Soures ouvre rapidement la marque sur pénalité (2e). L’EFSC domine mais l’ABB joue le jeu et obtient une touche à cinq mètres. Sur celle-ci, les locaux gagnent le ballon, s’organisent et le pilier Higon marque en force : 5-3 pour l’ABB (9e).  Les Audois 024.JPGrégissent à leur tour et reprennent la tête grâce à un drop de l’ouvreur Angelvy (12e). A partir de la, la rencontre va basculer. Le référé pénalise à tour de bras les Audois et surtout les hommes forts du pack Demilly et Rodriguez, négligeant de signaler les hors jeux d’une formation héraultaise ragaillardie. L’EFSC ouvre plusieurs brèches par Angelvy mais ne parvient pas à concrétiser. L’ABB va alors prendre les devants. Nouvelle touche à cinq mètres et cette fois, balle au large avec un bel essai de l’ailier Cabanes (26e). Ce n’est pas fini. Alors qu’on s’achemine sur l score de 10-6 en faveur des locaux à la pause, les Audois se créent une belle occasion par l’ailier Auret mais la contre attaque locale est terrible. Damien Vidal, le meilleur des trente hier, relance de ses 22 mètres, fixe la défense audoise et envoie le centre Ambar à l’essai après une course de 60 mètres (38e). Vidal transforme et au repos l’ABB mène 17-6.

042.JPG

En seconde période, on s’attend à un sursaut des visiteurs qui viennent chercher la qualification. L’EFSC essaie d’envoyer du jeu mais se retrouve trop souvent pénalisé. Les locaux vont tuer le match à l’heure de match après un nouveau coup de génie de Vidal, auteur d’une pénalité peu de temps avant. Le n°10 de l’ABB tape un petit 040.JPGcoup de pied au-dessus de la défense audoise, le 2e ligne Terrisse bénéficie d’un rebond favorable et file entre les poteaux. A 27- 6 (60e) le match a définitivement basculé. Le final va toutefois laisser des regrets côté Audois. L’EFSC joue son va tout dans le dernier quart d’heure et emballe la rencontre. C’est d’abord le centre Méliz qui concrétise un départ en force de Barriac (71e) puis le demi de mêlée Gras qui inscrit le second essai de son équipe (80e). Soures rate la dernière transformation et le bonus défensif sans importance.

061.JPG

049.JPG

051.JPG

Les commentaires sont fermés.