25.04.2016

L’EFSC termine en beauté

A 14 contre 15 pendant plus d’une heure, les Audois n’ont laissé que des miettes aux joueurs du Nougat.

 

Fleury-Salles-Coursan 23

Montélimar 20

A Salles d’Aude (stade Jean Castelnau). Mi-temps 20-8 pour l’EFSC. Vent violent pour les locaux en 1ere période. 300 personnes environ.

Arbitrage de M. Filhol (Midi-Pyrénées).

Pour l’EFSC : 2 essais Jaile (12), T.Vandycke (34), 2 transformations (12, 34), 3 pénalités (2, 25, 59) F.Sourès.

Pour Montélimar : 3 essais Jadiri (37, 69), Rouchon (71), 1 transformation (71), 1 pénalité (6) Chazel.

Carton rouge : Samper (20) à l’EFSC.

Cartons jaunes : Sylvestre (25) à Montélimar.

Carton blanc : Luquet (69) à Montélimar.

Fleury-Salles-Coursan : T.Vandycke, Jaffus, Alvarez, Rodriguez, Samper (cap), Ricard, J.Vandycke, Gras, F.Soures (m), Guillaumet (o), Blanc, Jérez, Jaile, Sablairol, Candé ; Guillon, Verheyden, Bergé, Barriac, Laurent, Besnard, Javegny.

Montélimar : Portier, Wetter, Martin, Manent, Merinos, Brouardelle, Couix, Dellong, Sansot (m), Chazel (o), Allegre, Sylvestre, Fougedoire, Acosta, Jadiri ; Barbeyer, Testud, Luque, Colle, Lunardon, Gavin, Rouchon.

 

Même sir ce match était sans enjeu, les deux équipes se sont données à fond pendant 80 minutes. En 1ere période, l’EFSC a su exploiter le vent dans le dos et a dominé les débats. L’EFSC a ouvert le score par Soures sur pénalité dès la 2e minute. L’égalisation montilienne à la 6e n’était qu’une péripétie car sur un coup de pied à suivre, le centre Jaile se jouait de la défense bleue pour inscrire le 1er essai du match : 10-3 (12e). Coup dur pour les Audois, ils perdaient le capitaine Samper exclu sévèrement pour s’être fait justice après avoir été mordu au doigt (20e). Même à 14, l’EFSC a dominé un pâle leader. Soures sur pénalité puis Thomas Vandycke sur un bel essai en force aggravait la marque : 20-3 (34e). L’essai de l’arrière visiteur Jadiri juste avant la pause, venait gâcher la fête. Face au vent en 2e période, les Audois ont fait jeu égal, inscrivant même trois points supplémentaires par Soures (59e). En deux minutes, l’EFSC se mettait la pression en encaissant deux essais casquette. Revenu à trois points Montélimar faisait le forcing mais l’EFSC tenait bon et remportait un beau succès de prestige.

Les commentaires sont fermés.