12.04.2016

Rencontre avec Sébastien Bois, arbitre à l'EFSC

 

 

 

Si la saison dernière l’ESFC avait été pénalisée pour non respect de la charte d’arbitrage, cette année, le club a la chance d’avoir deux arbitres dans son effectif, Fabien Claret et Sébastien Boix. Nous avons rencontré ce dernier.

Sébastien, quel est ton parcours ?
J’ai commencé le rugby à l’âge de 8 ans à Cuxac d’Aude où je suis resté jusqu’en 1ère année M14. Après avoir déménagé, j’ai joué à Olonzac jusqu’en 1ère année de Juniors, au poste de 2ème ligne.
Pendant ma scolarité, au collège Victor Hugo de Narbonne, j’ai intégré la section Rugby dirigée par Christophe Pibouleu.
Après l’obtention du Bac STI2D AC, je suis parti faire un BTS Travaux Publics en Corrèze (Egletons). Durant ces deux années, j’étais affilié au club d'Egletons puis celui d’Ussel. Depuis mon retour en Languedoc, je suis licencié au club de Fleury-Salles-Coursan. J’ai choisi ce club car je suis originaire de Cuxac et la plupart de mes copains sont venus jouer à Fleury en Belascain. Les valeurs communiquées sont juste magiques. C’est une véritable famille. Je savais que ce club n’avait pas d’arbitre, je n’ai pas hésité car je ne pouvais pas priver cette équipe de belle histoire en fédérale 3.

As-tu décroché des titres ?
J’ai eu la chance de soulever 2 fois le bouclier comme capitaine en cadet avec Olonzac : Champions du Languedoc et Champions Grand Sud.Arbitre S. Boix (1).JPG
 
Comment es-tu venu à l’arbitrage ?
J’ai commencé à arbitrer à 15 ans suite à une grave blessure sur un terrain (double fracture tibia-péroné).
Quand les médecins m’ont expliqué que je ne pourrai plus pratiquer ce sport qui est ma passion, ma mère, qui travaillait avec Madame Doria, m'a fait part du projet d’Eric Doria de créer une école d arbitrage du Racing Club Narbonnais. J’y ai répondu immédiatement favorablement. Par la suite, il m’a transmis cette passion pour l’arbitrage.
En effet, je ne me voyais pas, à 15 ans, ne plus remettre mes crampons sur un terrain de rugby. Cette nouvelle orientation dans ce sport m’a permis de rester dans la grande famille du rugby et de faire des rencontres.
 Arbitre S.Boix (3).JPG
D'après toi, qu'est ce qu'un bon arbitre ?
Un bon arbitre est une personne humble, intègre et surtout intelligente. Car aucun match ne se ressemble et il doit  faire preuve d’une adaptation à toute situation quelle qu’elle soit. Le point le plus important est l’autorité de l’arbitre envers les joueurs sur le pré.
 
Quels sont tes débuts dans l’arbitrage ?
Je me souviens de mon premier match comme si c était hier : une rencontre des cadets de Capestang contre Sigean-Port La Nouvelle. J’étais accompagné par mon tuteur Eric Doria. Mon assurance montait crescendo au fil du match, grâce à son soutien. Il a su me mettre en confiance tout de suite et m’enlever toutes les appréhensions possibles (ruck, touches, jeu au pied).
 
Arbitre S.Boix (2).JPGAs-tu une anecdote ou un souvenir à partager ?
En décembre 2015, j’arbitrais  un match de 1ère série en Auvergne opposant Riom-Es-Montagnes et Pays de Thiers, avec des conditions climatiques assez particulières. A mon arrivée au stade, les joueurs locaux, pelles en mains,  déneigeaient toutes les lignes du terrain. Le match s’est déroulé parfaitement mais pas grand monde ne voulait aller au sol.
En terre Languedocienne, mon plus beau souvenir reste le tournoi M14 à Béziers en 2011. J’ai arbitré la petite finale qui opposait Béziers à Mont de Marsan sur le stade de la Méditerranée, en levé de rideau de la demi-finale entre Béziers et Tyrosse pour la montée en Pro D2.
Plus beau souvenir en terre Limousine, où j’étais juge de touche pour la finale de 3ème série qui se déroulait au stade Amédée Doménech.
 
Quels sont tes projets ?
J’espère décrocher l’examen Fédéral pour pouvoir monter au plus haut niveau le plus rapidement possible, pour que ma liste de souvenirs s’enrichisse.
 Merci Sébastien et on croise les doigts pour l’examen fédérale et bienvenue à l’EFSC.
 
      
 

Les commentaires sont fermés.