28.12.2014

Rugby: l'EFSC termine leader à l'issue de la phase aller

029.JPG

Fleury-Salles-Coursan 26  Prades Pic St Loup 10

 

A Coursan (stade de la Gare).

Mi-temps : 12-0.

Arbitrage M. Boisson.

Vent glacial en faveur de Prades en 1ere période, 250 spectateurs environ.

Pour Fleury-Salles-Coursan : 4 essais Verheyden (16, 40+3), C.Curbaille (44), Auret (68) ; 3 transformations Billes (40+3), Angelvy (44, 68).

Pour Prades PSL : 2 essais Billes (54), Vialla (80).

Cartons jaunes : à Fleury Vandycke (33), Angelvy (36) ; à Prades PSL Sicard (71), Trinh-Duc (75).

Fleury-Salles-Coursan : Verheyden, C.Curbaille, Boyer, Escanez, Samper, Lumière (cap), Gras, J.Vandycke, (m) Billes, (o) Angelvy, B.Blanc, Lanau, J.Jerez, Cavailles, F.Jerez puis Pinotti, Ricard, F.Curbaille, Laramona, Auret, Labadie, N.Curbaille.

 

002.JPG

 

Pour ce dernier match de l’année, Fleury-Salles-Coursan a dominé Prades Pic St Loup 26 à 10 et s’est offert le titre symbolique de n°1 de la phase aller. Dans cette rencontre disputée dans un bel esprit avec une seule pénalité tentée en 80 minutes, les Audois peuvent regretter d’avoir laissé échapper le bonus offensif à la toute dernière seconde du match.

Dès le coup d’envoi vent dans le dos, les Héraultais montrent leurs intentions et se lancent à l’attaque du camp local. L’EFSC évolue sur le même tempo et envoie du jeu. La partie est agréable et les locaux prennent l’ascendant. A la 16e minute, les Audois ouvrent le score sur un côté fermé après plusieurs temps de jeu, par le pilier Verheyden en force. Du bord de la touche Angelvy rate la transformation. Les locaux dominent et se créent des occasions PAR Angelv,  Johan Jerez et Lanau. Il faut attendre la 27e minute pour voir  Prades venir dans le camp audois et Davrieux rate une pénalité lointaine (27e). Les Héraultais reviennent dans le match et se créent un temps fort sur la ligne d’essai locale (33e). L’EFSC se montre indisciplinée et terminé le premier acte à 13. Malgré cette infériorité numérique les Audois terminent forts. Un essai est raté de peu sur une énorme relance de l’arrière Florian Jerez mais l’ailier Blanc ne peut contrôler le ballon dans l’en-but (39e). Dans les arrêts de jeu, le pack local avance et le pilier Verheyden inscrit le 2e essai, son second personnel. Billes transforme et l’arbitre siffle le repos. L’EFSC mène 12-0 à la pause.

 

010.JPG

 

La seconde période débute sur le même rythme. Les locaux obtiennent une touche dans les 22 mètres adverses. Prise à deux mains d’Escanez, Billes lance l’attaque ; Le ballon revient vers les avants et le talonneur Clément Curbaille marque un superbe essai en force. Angelvy transforme : 19-0 (44e). Bien emmené par Angelvy, l’EFSC confisque le ballon et domine mais faute de trop jouer se fait prendre en contre. Sur une relance dans les 22m audois, l’ailier Billes (homonyme du n°9 local), intercepte une passe et file à l’essai en coin (54e). L’EFSC perd le bonus offensif mais le reprend quelques minutes plus tard après un essai volontaire de l’arrière Auret qui navigue dans la défense adverse sur 40 mètres. Angelvy transforme : 26-5 (68e). Il reste douze minutes à jouer. Les visiteurs vont terminer à 13 après deux cartons aux 71e et 75e minutes. Contre toute attente, les Héraultais ne baissent pas les bras et à la toute dernière seconde inscrive un essai par l’ailier Vialla qui prive Fleury-Salles-Coursan d’un bonus pourtant largement mérité. L’essentiel est la, avec la victoire, l’EFSC termine en tête de la phase aller. Pour un promu c’est une belle surprise et une belle récompense compte tenu du jeu déployé.

 

020.JPG

004.JPG

019.JPG

 

Les commentaires sont fermés.