01.09.2014

Vainqueur 17-11 à Maureilhan, l'EFSC jouera les demies du Lacans

Grâce à deux éclairs de son ailier Javegny, Fleury-Salles-Coursan s’impose 17-11 à Maureilhan et jouera les demi-finales du Lacans.

023.JPG

 

A Maureilhan (stade de l’Olivette) : Fleury-Salles-Coursan bat Maureilhan-Montady 17 à 11 Bon arbitrage de M. Boisson. Directeur de match M. Chaubet. Pour Maureilhan-M. : 1 essai Pisoni (11e), 2 pénalités Legendre (5e), Pisoni (60e). Pour Fleury-Salles-Coursan : 3 essais Javegny (2e et 78e), Gras (58e), 1 transformation Roca (2e). Cartons blancs : Michel (MM 54e), Pisoni (MM 74e). Carton rouge Barriac (EFSC 50e). Fleury-Salles-Coursan : T.Vandycke, Boyer, Gazquez, Samper, Olmos, Lumière (cap.), J.Vandycke, Barriac, (m) Sanchez, (o) Roca, Javegny, Gras, David, Molina, Cande puis Sauvan, Camurac, Escanez, Raymond, F.Curbaille, Pinotti, Moidron.

025.JPG

Avant le coup d’envoi une minute de silence a été observée à la mémoire de Christian Bourquin, président de la Région. Fleury-Salles-Coursan donne le coup d’envoi et occupe le camp des locaux. Dès la 2e minute, sur une relance l’ailier droit Javegny, venu au centre de l’attaque fait admirer sa pointe de vitesse et 015.JPGmarque le premier essai en moyenne position. Roca transforme et les Audois mènent déjà 7-0. On pense à un cavalier seul des sociétaires d’Honneur mais in n’en sera rien. Malgré les trois séries d’écart séparant les deux équipes, la différence ne s’est jamais faite sentir. Face au vent les Héraultais réagissent et réduisent la marque dans la foulée sur une pénalité de l’ailier Legendre (7-3, 5e). Dans le sillage des 3e lignes Igounenc- Herrera et du 2e ligne Lopez, Maureilhan domine. L’EFSC oublie de jouer avec le vent et est dominé en touche. Les locaux jouent crânement leur chance et passe devant au score après un essai volontaire du demi de mêlée Pisoni (8-7, 11e). Les deux équipes font preuve de bonne volonté mais commettent des fautes de début de saison. Maureilhan aurait pu virer avec 4 points d’avance à la pause mais la pénalité de Legendre, 15 m face aux poteaux, est renvoyée par le poteau droit. A la pause les 022.JPGlocaux mènent 8-7. A la reprise Maureilhan domine toujours mais ne concrétise pas, Berna échouant à deux reprises sur pénalité (41e, 50e) . Les Audois sont réduits à 14 après le carton rouge de Barriac sur le seul mauvais geste de la partie (50e). Dommage. Le salut audois vient de son jeune ailier Javegny qui fait une énorme percée de 40 mètres. Repris sur la ligne des 22m, il libère le ballon. L’action rebondit sur l’aile droite avec Vandycke à un mètre puis retour pour Javegny encore et en fin l’essai du centre Gras. Cande rate la transformation en moyeNne position : L’EFSC mène 12-8 (58e). Sur l’engagement Pisoni ramène les locaux à un point sur pénalité 12-11 (60e). Dans le dernier quart d’heure, les deux équipes jouent leur va-tout. L’EFSC se créent deux belles occasions par Samper plaqué sur la ligne d’essai (66e) et F.Curbaille sur interception (75e). La délivrance viendra une nouvelle fois de « Momo » Javegny qui parti de la ligne médiane, laisse sur place toute la défense locale pour plonger avec ivresse en terre promise. Face aux poteaux, Cande rate la transformation pourtant facile (78e). L’EFSC mène alors 17-11 et malgré un dernier baroud d’honneur héraultais, se qualifie pour les demi-finales qui se disputeront dimanche prochain.

027.JPG

Les commentaires sont fermés.