17.05.2014

Défibrillateur et information

L’installation de défibrillateurs, bien que fortement recommandée, n’est pas une obligation légale mais répond à la mission de sécurité publique qui incombe aux élus de toutes communes.
C’est dans cet objectif, que la municipalité de Salles d’Aude a fait installer deux défibrillateurs automatisés externes,  l’un place de la Mairie et l’autre au stade.
Ces appareils procèdent automatiquement au diagnostic de la fibrillation ventriculaire, grâce à un logiciel d'analyse du tracé électro-cardiographique, accompagnent la manipulation et enregistrent toutes les opérations effectuées lors de l’intervention.
Sans attendre l’application d’une nouvelle proposition de loi sur la formation des agents territoriaux à l’utilisation d’un défibrillateur, la municipalité et le Commission Urbaine et Sécurité  de la commune, a organisé le 13 mai, à la Salle des Fêtes, une réunion instructive présentée par Hervé Durand, représentant de LocaCœur.
Les représentants de différentes associations du village et les agents territoriaux présents ont été attentifs à la description du matériel et à la manipulation de l’appareil.
Cette réunion a mis en évidence que l’utilisation d’un défibrillateur complète et facilite les gestes de réanimation cardio-pulmonaire que l’on apprend lors des formations de secourisme. De fait, même si le décret du 4 mai 2007 indique que les défibrillateurs externes automatisés peuvent juridiquement mis en œuvre par « toute personne », il est préférable que les utilisateurs aient reçu une information pour pouvoir les manipuler efficacement. C’était le but de cette session.

 

Défibrillateur 1.JPG

Les commentaires sont fermés.