03.03.2013

L’EFSC passe la 5e contre Couiza-Espéraza

 

067.JPG

 

056.JPG

060.JPG

F

064.JPG

061.JPG

acile vainqueur du COES 32-6 à l’issue d’une belle rencontre, Fleury-Salles-Coursan remporte son 5e succès consécutif.

 A Fleury (Stade de la Condamine) : Fleury-Salles-Coursan bat Couiza-Espéraza 32 à 6 (mt : 15-0). Vent marin en faveur du Coes en 1ere période, 200 spectateurs environ, bon arbitrage M.Remaury.

Pour Fleury SC : 4 essais Lanau (11), B.Blanc (17), Cavailles (70), Canal (80). 2P Le Panse (2), Canal (60) ; 3T Le Panse (11) Canal (70), Slimane (80).

Pour Couiza E. : 2P Laffont (44, 51).

Craton jaune : Ricard (ESFC, 31).

Fleury SC : T.Vandycke, Gioia, Combes, Lumière, Bergé, Ricard, J.Vandycke, C.Curbaille (cap), (m) Billes (o) Le Panse, Galindo, Centène, Lanau, B.Blanc, Canal puis Alquier, Sauvan, F.Curbaille, Cavailles, Ringot, Delmas, Slimane.

Couiza Espéraza : Mathieu Castel, Bloquet, Jean, Bernières, Béranger Castel (cap), Bousgarbies, Richard, Nova, (m) Manzanéda, (o) Coudié, Gomez, Boris Castel, Laffont, Avid, Labourasse puis Planel, Tournié, Bergé, Emeric.

 

045.JPG

Fleury-Salles-Coursan s’est offert une belle victoire face à une formation de Couiza- Espéraza qui s’était déplacée sans grande prétention compte tenu de plusieurs absences. L’EFSC s’est imposé 32-6 en déployant énormément de jeu pour s’offrir sa 5e victoire consécutive bonus offensif en prime. 052.JPG

Dès le coup d’envoi donné par les visiteurs, l’EFSC montre beaucoup d’envie. Premier ballon récupéra par les « jaunes » à la réception et première attaque au large initiée par le n°10 Le Panse. Quarante mètres plus loin, le COES se met à la faute sur un placage haut et des 22 mètres en moyenne position Le Panse ouvre le score sur pénalité (2e). Vent marin dans le dos, Couiza-Espéraza tente de prendre le jeu à son compte. Laffont rate une pénalité facile (7e). Sur un ballon récupéré par les avants locaux sur la ligne médiane, l’arrière Canal prend le trou, tous les trois quarts touchent le ballon pour au final un superbe essai conclu par le centre Lanau entre les poteaux. Le Panse transforme et cela fait 10-0 pour l’EFSC (11e). Ce n’est pas fini. Le COES est débordé par les attaques pérignanaises. Les mêlées sont simulées suite à la sortie du pilier visiteur. Sur une chandelle l’arrière couizanais ne peut contrôler le ballon, l’ailier Galindo récupère et envoie son compère Béranger Blanc en dame. Le Panse rate la transformation : 15-0 (17e). Les locaux sont euphoriques, trop peut être car à trop vouloir jouer, la conclusion est souvent absente. Laffont rate sa 2e pénalité (20e) et l’EFSC vendange deux essais coup sur coup. La partie baisse de rythme et le score n’évolue plus jusqu’à la pause sifflée sur cet avantage de 15-0 pour les maritimes. 046.JPG

Vertement sermonnés à la pause, Couiza- Espéraza débute avce plus d’envie la seconde période. Laffont règle enfin sa mire et réduit le score sur pénalité de 30 mètres en bonne position (44e). Les avants du COES dominent et jouent à cache ballon. Sur ce gros temps fort des visiteurs, le COES rate de peu l’essai sur l’aile droite mais Laffont passe sa 2e pénalité (51e). La partie est relancée même si Canal rajoute trois points pour les locaux sur une pénalité de 22 mètres en coin (60e). Les joueurs de la Haute Vallée tentent de prendre en défaut la défense locale avec des départs d’avants. En vain. Le COES va d’ailleurs se faire châtier sur deux ballons perdus. La première fois lorsque Fleury récupère un ballon dans un maul, Slimane déborde sur le fermé et le centre Cavailles  inscrit l’essai du bonus offensif pour l’EFSC cinquante mètres plus loin (70e). Juste avant le coup de sifflet final c’est l’arrière Canal qui porte l’estocade en étant le plus rapide pour aplatir un ballon poussé au pied depuis la ligne médiane. Score final 32-6 et une belle victoire de l’EFSC qui rejoint Portel au classement. Bravo aux trente acteurs pour ce match de qualité.

 

055.JPG

 

047.JPG

Les commentaires sont fermés.