19.09.2012

Les rugbymen de l’EFSC qualifiés pour les quarts

034.JPG

024.JPG

 

Second déplacement et seconde victoire pour les rugbymen de l’Entente Fleury-Salles-Coursan. Après leur succès à Douzens, cette fois ils se sont imposés à Montréal sur le score de 24 à 21. La marque peut paraître étroite mais contrairement à la rencontre face à l’Alaric en barrages, cette fois nos joueurs ont dominé les débats. Les supporters ont retrouvé une formation au jeu ambitieux qui n’hésitent pas à utiliser sa la cavalerie.
Par contre le point noir du jour est une indiscipline chronique qui a permis aux montréalais de prendre les devants au score et de rester continuellement dans le match. Dimanche le buteur de la Malepère avait déjà frappé à trois reprises en moins de dix minutes pour une seule réalisation du revenant Julien Canal (9-3, 9e). Heureusement les trois quarts étaient en jambes et en vingt minutes, les carottes semblaient cuites avec trois essais inscrits par l’entente. Le premier était marqué par le flanker Jonathan Vandycke en position d’ailier sur deux renversements d’attaque, les deux suivants par Fabien Galindo qui évoluait au poste d’arrière, un exploit personnel après une mêlée aux 22 mètres, l’autre sur un mouvement collectif. Alors que Montréal semblait alors à l’agonie, notre indiscipline (deux cartons) permettait aux locaux de recoller au score juste avant la pause sifflée sur le score de 18-15 en notre faveur (aucun des trois essais n’ayant été transformé). La seconde période a été plus équilibrée et heureusement que le buteur local a raté plusieurs pénalités. Vent dans le dos Julien Canal a permis aux nôtres de faire la course en tête (21-15, 21-18, 24-18 et enfin 24-18 à la 73e). En fin de match, il faut saluer la performance défensive des joueurs présents sur le terrain. En effet les locaux ont joué deux pénalités consécutives à la main dans nos cinq mètres et à chaque fois, repoussée à chaque fois par une vague bleue. A noter outre la bonne prestation de Galindo et de la charnière Azam- Canal, les rentrées prometteuses de Sicot et surtout Ringot très en vue.
L’ESFC a donc remporté une victoire somme toute méritée mais dans les prochaines rencontres il faudra être plus vigilant et plus disciplinée. Mais on peut d’ores et déjà dire que les entraîneurs Frédéric Poquet et Stéphane Gauthier sont sur la bonne voie.
Dimanche prochaine, la Coupe du Languedoc continue avec les quarts de finale et la réception de l’Avenir Bleu et Blanc qui évolue en Honneur (Capestang- Quarante- Puisserguier). Coup d’envoi à 16h00.
Dimanche à Montréal, l’équipe était la suivante : 1.Bergé 2.C.Curbaille 3.Gasquez 4.Lumière 5.Escanez 6. Ricard 7.J.Vandycke 8.Sicot 9.Azam 10. Canal 11. Roca 12. André 13. Agraz 14. Ringot 15. Galindo 16.Combes 17. Gioia 18. T.Vandycke 19. Galman 20. Guignier 21. Blanc 22. Cavailles.

007.JPG

023.JPG

Les commentaires sont fermés.