26.06.2012

Quand La Bonne Entente marche sur les terres Mayas

100_0317.JPG

Procédé ô combien approximatif que celui des apprentis prophètes qui replacent des mots ou des algorithmes farfelus dans un contexte de leur choix pour annoncer la fin du Monde !

Les « survivalistes » de La Bonne Entente se sont regroupés récemment sur cet ultime îlot de l’humanité, soi-disant localisé par les Mayas, le Pech de Bugarach, afin de faire sourdre La vérité sur l’échéance prévisionnelle…

(En fait, la date butoir du 21 décembre prochain, annoncée comme étant celle de la fin du Monde, correspondrait tout simplement à un changement de cycle caractéristique dans ce calendrier amérindien : c’est l’une des 14 hypothèses de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides qui plaide pour une origine remontant au 32ème siècle avant JC…)

Point de soucoupe volante, point de perspective terrifiante, point de vibration métaphysique relevant d’ondes telluriques issues des profondeurs, une simple vérité qui se lit sur le visage de nos courageux randonneurs : la satisfaction d’une superbe randonnée et le bonheur d’un spectacle incomparable au sommet du Seigneur des Corbières !

Les commentaires sont fermés.