01.08.2010

Le Hameau de La Grangette en danger

La Grangette 4.JPG

Le Hameau de la Grangette dépend administrativement de la commune de Salles d’Aude même si ce havre de paix est distant de plusieurs kilomètres de notre village. Géographiquement, il se trouve à quelques encablures de Vinassan et, mis à part lors de diverses élections, il est vrai que les liens des habitants du hameau sont plus dirigés vers nos voisins des Pantigues.

 

Une nouvelle fois le hameau de La Grangette est en lutte. C’est un véritable combat que mènent ces Sallois (via l’association de défense créée en 1994), un peu comme Don Quichotte face aux moulins à vent mais, quant à eux, avec l’espoir de trouver une solution.

 

Pour tous ceux qui connaissent la Grangette, c’est un hameau sympathique où il fait bon vivre. Certes les résidents sont loin de tout mais ils ont choisi délibérément ce mode de vie et en profitent tout en subissant certaines contraintes.

 

Une nouvelle fois les ASF ont présenté sur l’aire de repos dite de Vinassan (mais aux ¾ sur le territoire de Salles d’Aude), un projet d’agrandissement du parking poids lourd. Ce sont près de 150 places supplémentaires (dont 8 pour matières dangereuses) qui devraient être créées avec toutes les nuisances que cela suppose : bassin de décantation à l’air libre avec insectes, résidus huileux, infiltration des nappes phréatiques, nuisance sonore…

 

Plusieurs réunions publiques ont déjà eu lieu et une enquête publique a débuté le 12 juillet et jusqu’au 12 aout en maire de Salles d’Aude et Vinassan.

 

Côté Vinassan, la mobilisation a été déclarée et lorsqu’on traverse le village, de nombreux pannonceaux (ainsi que le nouveau panneau électrique, une bonne idée d’ailleurs), annonce clairement le refus du projet.

 

Côté Salles d’Aude, le sujet ne semble pas faire débat que ce soit auprès de la population ou des décideurs. Mis à part que La Grangette appartienne à la commune, le village semble indifférent au sort de ces Sallois : pas une information, quelques participants aux réunions ( qui ont lieu à Vinassan il est vrai), très peu de discussion dans la rue, aucun panneau contre le projet en vue.

 

L’association de défense a incité les habitants de Salles et Vinassan de manifester leur rejet du projet des ASF et demander son retrait. Les registres sont disponibles en Mairie jusqu’au 12 août. D’autre part, une pétition circule actuellement sur Internet (taper Vinassan pétition dans un moteur de recherche).

 

Les Sallois de La Grangette mènent aujourd’hui un combat. Ne les oublions pas.

La Grangette 1.JPG

Les commentaires sont fermés.